Dominique Kounkou : une vie de combats contre l'injustice

janvier 14, 2019 0 850

Dominique Kounkou est avocat à Paris. D'origine congolaise, il est né à Sangolo, un des quartiers de Brazzaville. Il aime à rappeler que Sangolo signigie « fais et continue tes efforts pour atteindre ton but et avancer vers ton destin » dans sa langue natale le Lari. Une véritable devise pour cet homme de convictions...

Un disciple de Martin Luther King

Dominique Kounkou est fils d'ouvrier dans la construction de barrage hydro-électrique. Alors qu'il a cinq années, son père décide de devenir travailleur agricole pour rester proche de sa mère. De cette mère, le futur avocat héritera du goût des études. Alors qu'il fuyait les bancs de l'école, elle l'a remis dans le droit chemin. C'est d'elle aussi que lui vient sa foi en Jésus Christ.

Après n'avoir pas pu intégrer le prestigieux Collège expérimental Nganga Edouard où tous les meilleurs élèves du Congo étaient réunis et ce malgré des résultats amplement suffisants, il entre au collège Chaminade. Le brevet en poche il s'oriente vers le lycée technique et un baccalauréat en gestion comptable. Ce diplôme lui permettra d'entrer à l'Institut Universitaire de Technologie de Dakar au Sénégal. Malgré un travail intéressant en à la Banque des Etats d'Afrique Centrale, Dominique choisit de retourner étudier. Cette fois ci, direction la France et la ville de Lyon. Mais la comptabilité a perdu son attrait pour le futur avocat et il s'oriente vers a sociologie.

C'est à quelques encablures de Lyon, dans la ville de Bron, que le tournant de la vie de Dominique Kounkou a eu lieu. Lors d'une kermesse des Eglises évangéliques, un pasteur anime un stand concernant la non violence. Après quelques échanges durs, le congolais demande à son interlocuteur si la non violence peut mettre fin à la colonisation et à la néo-colonisation. Sans sourciller le pasteur lui répond que oui et lui offre des livres qui changeront la vie de Dominique : deux écrits de de Martin Luther King. Si aujourd'hui il reste une influence majeur de la pensée de Dominique, le jeune étudiant n'avait pourtant pas adhérer à son discours lors de sa première lecture. Pourtant au lendemain de cette découverte littéraire, tout lui est apparu clair : Martin Luther King était le chaînon manquant entre sa foi chrétienne et son combat contre les injustices.

Plus encore, ces lectures l'ont amené à vouloir devenir pasteur. Dominique Kounkou décide donc d'entrer à la Faculté Libre de théologie Évangélique où il obtiendra une maîtrise notamment grâce à un mémoire rédigé sur Martin Luther King. Cette connaissance du pasteur américain l’amènera même à venir en parler sur le plateau d'une chaîne de télévision hertzienne.

Alors que ces études ne conduisent a priori pas à la profession d'avocat, Dominique va tout de même être amené à étudier le droit. Après s'être inscrit à l’école Pratique des Hautes Etudes à la Sorbonne, il commence une thèse à l'Université Paris IV. Son professeur, Jean Baubérot ressent la nécessité de le former en droit pour mener à bien son projet. Dominique s'inscrit à Paris X. Alors qu'il ne devait y rester que deux années, il y rédigera une thèse sur le droit international public. Par la suite il entrera à l'école du Barreau pour devenir avocat.

Ce long parcours universitaire, Dominique Kounkou sait qu'il le doit à la France. C'est d'ailleurs l'une des raisons qui font qu'il a choisit d'exercer à paris : « J’aime la France. J’aime contribuer également à son épanouissement, en mettant à la disposition de son peuple mes compétences, mes sensibilités et mes convictions. ».

Une volonté de s'inscrire dans le paysage politique congolais

Si la lutte contre les injustices était son moteur, Dominique Kounkou a choisi le métier d'avocat pour certaines raisons. Sa profession de sociologue de religions lui permettait de démontrer des phénomènes mais pas de défendre ses convictions profondes.

Aujourd'hui sa spécialité est les Droits Politiques. Animé par l'envie d'aider les faibles face aux puissants, l'avocat n'hésite pas à prendre la défense de quiconque dans le besoin. Les affaires opposent souvent ses clients à l'Etat et mettent beaucoup de temps à aboutir. Mais Me Kounkou n'abandonne jamais. Son combat, il le mène aussi contre les dictatures et les Chefs d’États qui commettent des génocides.

Plus qu'un choix de carrière c'est une véritable vocation. « Je reconnais qu’il faut une vraie vocation d’avocat pour entrer dans des dossiers de Droits Politiques. Je l’ai. Je ne fuis donc pas de dossiers à cause de la menace ou du danger encouru. Ce qui m’importe c’est que mon client ou ma cliente soit vrai(e) et ne trahisse pas sa cause en chemin ».

Forcément un homme avec autant de convictions ne pouvait rester éloigné de la vie publique. En 2009, Dominique remarque que tout le monde a peur de s'engager dans la politique au Congo. En effet Denis Sassou Nguesso impressionne ses potentiels opposants. Refusant que personne ne se dresse sur le chemin d'un homme qui lui était idéologiquement opposé, l'avocat décide de se porter candidat pour les élections présidentielles du Congo. Pour lui, ce n'était qu'un devoir de citoyen : « Ma candidature était une candidature de témoignage qui annonce que le peuple existe encore, qu’il vit par la foi l’espoir du changement, qu’il exige la politique qui rende la prospérité sur cette terre que nos enfants nous ont prêté ».

Mais cette candidature n'aboutira pas. Un décret modifiant les conditions de participation aux élections présidentielles ainsi que des embûches administratives l'en empêcheront. Ce n'est que partie remise. Pas question pour Dominique Kounkou d'abandonner ses convictions et idéaux.

Le Congo dont il rêve, il l'aura. Parmi ses chevaux de bataille : l'égalité des chances mais aussi et surtout l'instauration d'un Etat de droit.

Reste à savoir si d'ici les prochaines élections présidentielles congolaises, Dominique Kounkou réussira à convaincre qu'il est l'Homme qu'il faut pour faire grandir le Congo. Pour l'heure Denis Sassou-Nguesso a été réélu dès le premier tour avec 60,07 % des voix en mars dernier. Mais comme Martin Luther King, Dominique a un rêve pour le Congo et il compte bien le réaliser...

 

Dernière modification le lundi, 14 janvier 2019 18:47
Immigrant Magazine

Promotion de vos activités
Entrepreneur, professionnel, dirigeant
Vous avez besoin d'un service pour votre organisation?

Nos services
Présentation de votre portrait gagnant;
Reportage complète sur votre organisation;
Interview personnalisée pour entrepreneur et professionnel
Exposition, communication, publicité, conférences, offre et demande d'emploi, annonces et autres activités

contact@immigrantmagazine.fr

www.immigrantmagazine.fr

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.